Ce que les blogueurs en pensent

Just married

Des livres et moi:

"Ne perdant pas un seul instant, l'auteur démarre sur les chapeaux de roue et conduit son lecteur tout droit jusqu'au Québec, prenant soin de lui planter le décor avant de le lâcher sournoisement en pleine intrigue savoureusement bien pensée, scrupuleusement échaffaudée, et délicieusement bien menée pour un roman particulièrement prenant. Pris dans les mailles du filet littéraire, le lecteur se laisse dès lors volontiers promener d'un bout à l'autre du pays, mener par le bout du nez au gré des péripéties, et balader par l'imagination retorse d'un auteur machiavélique, avant de finir irrémédiablement conquis au fil des chapitres et au gré des pièces qui s'assemblent une à une avant de révéler l'intégralité du pot aux roses... Pas bête l'ami Jérôme !
Réel atout de l'histoire, les personnages présentent un réel intérêt, tant l'auteur a su leur insuffler juste ce qu'il fallait de consistance et de crédibilié. Si Thomas épate par son courage, sa bonne volonté et sa détermination à retrouver son épouse, celle-ci sait décidément briller par son absence pour en devenir presque omniprésente alors même qu'on ne sait pas où elle peut bien se trouver. Dès lors le lecteur se glisse volontiers aux côtés de Thomas pour vivre plus que lire cette folle enquête et rencontrer une poignée d'enquêteurs aussi motivés que leur auteur à comprendre ce qui a bien pu se passer...
La plume de l'auteur est toujours aussi fluide et efficace, son style particulièrement soigné, ce qui atteste incontestablement de son talent et de sa facilité à changer de casquette sans encombres."

mai 19, 2017

Les lectures de Meuraie:

"J’ai été complètement embarquée dans le récit et j’ai eu du mal à le lâcher tellement j’étais prise dans l’aventure. Ce roman m’a coûté quelques heures de sommeil tellement j’avais envie de connaître le dénouement. Il ne m’a d’ailleurs fallu que 2 soirées pour en venir à bout.

Je ne vais pas trop en dire, histoire de ne rien dévoiler, mais j’ai eu une petite crainte, disons, au milieu du récit. Je trouvais que le dénouement était un peu trop simple et puis … Comme d’habitude, le talent de Jérôme Dumont a fait des siennes et j’ai été baladée par le bout du nez."

mai 19, 2017

Au bazaar des livres:

"Just married m'a tenu en haleine du début à la fin. Il faut l'avouer, Jérôme Dumont est très fort ! Dès le début, on se trouve pris au piège de ce livre. Et alors qu'on commence à penser comme la police que peut être Alice est partie de son plein gré, l'auteur nous ajoute quelques éléments qui nous font immédiatement douter. Dans Just married vous allez être balladé d'un bout à l'autre du pays, dans un road trip dont vous n'imaginerez pas une seule seconde l'issue que l'auteur vous réserve. L'écriture de Jérôme est toujours aussi addictive et c'est un vrai régal à lire. Vous n'aurez aucun mal à vous imaginer dans ces paysages québécois tant il les décrit si bien.

En résumé, prenez un auteur talentueux, ici Jérôme Dumont, ajoutez une intrigue menée de main de maître, versez quelques personnages habilement travaillés, mélangez le tout et laissez reposer. Saupoudrez avant de servir d'une pincée d'expressions québécoises et vous obtiendrez ainsi un thriller parfaitement réussi, un page-turner addictif."

mai 19, 2017

Les lectures de Mélodie:

"Cette manière qu'ont les auteurs de thrillers et de policiers à jouer avec nos nerfs me fascinera toujours et Jérôme Dumont a prouvé, encore une fois, qu'il faisait parti de la cour des grands et qu'il maîtrise parfaitement son sujet.

Si vous ne connaissez toujours pas Jérôme Dumont, il est peut-être temps de vous y mettre, et pourquoi ne pas commencer par "Just married"? des personnages intrigants, une enquête bluffante et une plume qui se savoure..."

mai 19, 2017

Ô hasard des mots:

"Just married est un thriller efficace, qui préserve le suspense jusqu'aux dernières pages et qui embarque le lecteur dans une course à la vérité.

Suspense, action, quelques passages romantiques lorsque Thomas évoque les moments partagés avec Alice... Un tout extrêmement bien écrit, saupoudré d'expressions québécoises qui viennent parfaire notre immersion au coeur de cette province du Canada, le temps d'une lecture."

mai 20, 2017

Le coin de Dominique:

"Il y a du Mme de Lafayette dans ce roman policier (en version contemporaine et nettement plus virile) et c'est finalement ce qui m'a plu, à moi qui ai une overdose du genre et me suis lancée dans cette lecture pour faire plaisir, parce qu'on me l'a proposée gentiment. En prime et parce que le roman est excellement construit, j'ai fini par me demander moi aussi: mais qui est réellement Alice?

Amateurs de policiers, il paraît que le dernier Fred Vargas n'est pas si réussi alors d'abord, lisez celui-ci!"

juin 10, 2017

Serial Book Addict:

"L'intrigue est bonne et bien ficelée, tout se tient du début à la fin, je n'ai pas vu d'incohérences et ça, c'est appréciable, car c'est un truc qui me gâche totalement ma lecture, lorque j'en trouve, ça a le don de m'énerver !

Le cheminement des personnages et des indices sont logiques et on se prend vite au jeu de savoir si on a vu juste ou pas !"

juin 10, 2017

tout ce que l’on ne s’est pas dit

Ô hasard des mots:

"Les chapitres sont courts, se lisent vite et donnent du rythme à l’ensemble de l’histoire. À travers eux, tous les protagonistes s’expriment tour à tour, entrecoupés par les chapitres où on y suit l’avancée de la randonnée.

J’ai également savouré les descriptions des grands et beaux paysages du Grand Nord canadien, un endroit où je n’étais encore jamais allée, aussi bien dans les livres que dans la vie ! Ces étendues de nature en apparence calmes, peuvent parfois se révéler hostiles, ce qui fait parfaitement écho à l’histoire où une tension entre les personnages, sous-jacente au début, va être de plus en plus palpable…

Le tout est très bien écrit, et une fois embarqué, impossible de ne pas aller jusqu’au bout !"

janvier 4, 2017

Au bazaar des livres:

"Le style de Jérôme Dumont est vraiment très agréable à lire : clair, sans fioritures, toujours les mots justes. Les personnages sont merveilleusement bien travaillés, avec chacun leur traits de caractères bien distincts, ce qui permet de clairement s'identifier à l'un ou plusieurs d'entre eux.  Tous ces éléments réunis font de "Tout ce que l'on ne s'est pas dit" un livre qui se lit comme un thriller mais qui n'en est pas tout à fait un. Même si on suppose à un moment donné le pourquoi du comment, j'étais à mille lieux d'imaginer la réelle chute du livre. Je ne peux donc que vous conseillez de partir en randonnée avec ce groupe d'amis. Mais prenez garde à vous et restez sur vos gardes !"

janvier 4, 2017

Toutes mes lectures:

"L'intrigue est très bien ficelée, les personnages réalistes, les émotions sont au rendez-vous.

Dépaysement, enquête, doutes, trahisons, tout est là pour faire un très bon roman. 

Qui plus est, tout m'a semblé très réaliste. Donc pour finir, oui j'ai vraiment aimé ce livre et je le recommande vivement."

janvier 4, 2017

Prose-Café:

"J’insiste auprès de vous, sur le fait que les descriptions psychologiques des protagonistes sont très bien menées. Elles renforcent l’impact de l’élément perturbateur sur le lecteur et transforment progressivement ce bon roman en un thriller saisissant."

février 7, 2017

L'antre du bonheur:

"J’ai aimé la façon dont l’auteur amène petit à petit le côté thriller de l’histoire et à partir de ce moment-là, il est bien difficile de lâcher ce roman tant on veut vérifier nos hypothèses. On se met à suspecter tout le monde et personne en même temps, on se retrouve à ne plus savoir en qui avoir confiance.

Les révélations sont disséminées petit à petit et un énorme suspense se crée, on se met à trembler pour nos protagonistes et on ne sait plus où donner de la tête. Le suspense ne fait que grandir et c’est avec un réel plaisir qu’on continue à suivre l’histoire jusqu’au dénouement final qui est totalement inattendu et qui m’a très agréablement surprise. Encore une fois, Jérôme a réussi à totalement me bluffer avec cette fin."

mars 16, 2017

Avis sur la série

Rossetti & MacLane

Destimed:

"Une découverte ! Un auteur : Jérôme Dumont, et ses romans : la série d’enquêtes policières du tandem Rossetti & MacLane ! Des histoires truculentes qui nous emmènent de la Côte d’Azur au Québec. Les sept premiers volumes de ces aventures menées tambour battant par une équipe de choc sont déjà parus : Gabriel Rossetti, avocat niçois et Amandine Deschamp, PDG d’une startup canadienne. Les autres personnages proches du tandem sont tout aussi séduisants : Martinez, le meilleur ami lui aussi avocat, André, le détective privé haut en couleurs et "Ange", une certaine connaissance proche du milieu… Il y a de "L’Amour du risque" dans ces romans qui se lisent avec un plaisir presque indécent, précisément parce que le talent de l’auteur laisse croire que tout est facile : l’écriture est fluide, le style léché, les personnages attachants, les intrigues justement dosées avec ce qu’il faut de romantisme et d’amour, la bonne mesure de suspense et beaucoup d’humour. Jérôme Dumont nous surprend à chaque nouveau volume en entraînant ces héros dans des aventures diverses abordant des sujets variés : le piratage informatique, les fraudes à la carte bancaire, les disparitions, les escroqueries, la mafia niçoise ou un tueur en série."

Série Rossetti & MacLane juin 3, 2016

Destination passions:

« Un auteur qui a su évoluer dans la qualité de son écriture mais aussi rendre sa série addictive. De nombreux lecteurs le disent ! En mettant l’accent sur ses personnages, les descriptions et les dialogues qui ont de quoi surprendre parfois, Jérôme connait la recette pour offrir de bons moments de lecture à ses lecteurs.  On ne peut que l’en remercier. Une série passionnante qui se lit comme du petit lait. Du policier de qualité ! »

Série Rossetti & MacLane juin 3, 2016

IDBoox:

« Le lecteur s’attache vite à ces personnages, à leurs manies et leur humour, ainsi qu’au parfum romantique entre les deux personnages principaux, qui m’a fait penser par certains côtés à la série télé « Castle »… ce qui me fait dire que les enquêtes de Mac Lane et Rossetti feraient également une très bonne série télévisée, qui sait ?. »

Série Rossetti & MacLane juin 3, 2016

Le blog de lolobobo:

"Chaque roman est un agréable rendez-vous ou l'on retrouve une galerie de personnages récurrents terriblement attachants, qui vont du copains de bar avec qui on aime prendre un expresso le matin (avec un verre d’eau l'expresso, toujours), au truand Corse au grand cœur, en passant par le collègue avocat truculent, le tout émaillé de quelques malhonnêtes aux motivations troubles et de victimes plus ou moins innocentes.

Bref, on est face a une bonne série de petit polars qui se payent le luxe de nous apprendre plein de chose, sur le flicages sur les réseau sociaux, sur la bioéthique, la culture amérindienne et accessoirement la gastronomie des pays francophones, ce qui ne gâche rien...

Chaque volume se lit comme un rien et nous laisse sur la rétine une envie d'y revenir."

Série Rossetti & MacLane juin 3, 2016

Jeux dangereux

Jeux dangereux

Les tribulations d'une lectrice:
"Bref, si vous cherchez une intrigue originale, de l’évasion et des personnages attachants, ce roman est fait pour vous. Quant à moi, je vais très vite me laisser tenter par la suite qui est déjà dans ma liseuse."

Jeux dangereux avril 30, 2016

Un peu de lecture:
"Un petit polar qui vous tiendra en haleine , servi par une bonne intrigue très bien construite.
(...) Vous voulez: du suspense, de l'humour, de l'action, des personnages attachants ? Alors cette série est faite pour vous !"

Jeux dangereux juin 3, 2016

"J'avoue que c'est vraiment bien ficelé comme intrigue !! (...)
Un récit plein de bonnes choses: suspense, humour, action, personnages attachants et hauts en couleurs, thème actuel (ce qui nous implique d'autant plus dans l'histoire).
Bref, une vraie petite merveille qui vaut (largement) le détour!!"

Jeux dangereux juin 3, 2016

"Dans le premier tome, intitulé " Jeux dangereux" l'enquête se déroule entre le Québec et Nice, dans le terrain de prédilection des geeks et des jeux en ligne, entre la terre d'accueil de l'auteur et le lieu de son enfance, deux lieux qu'il décrit donc très bien. Entre parenthèse une envie de Socca grignotée sur le marché aux fleurs de Nice vous prend en lisant ce premier tome !"

Jeux dangereux juin 3, 2016

Le blog de Luna:
"J'ai tout de suite été happée par cette histoire et j'ai eu un mal fou à m'en décoller pour aller manger ou en cours (je ne m'en souviens même plus !)."

"L'écriture de Jérôme Dumont est très agréable : c'est fluide, dynamique, abordable. Je me suis tout de suite laissée guider par ses mots pour mieux me concentrer sur cette histoire que j'ai tout simplement adorée."

Jeux dangereux juin 3, 2016

Les chroniques de Magali:
"Un roman qui bouge ! Des chapitres courts et dynamiques ! Renforcés par une écriture qui va à l’essentiel !
(...)
Une intrigue bien menée. De l’action. Du suspense. Une enquête qui tient la route et qui nous en fait voir de toutes les couleurs.
(...)
Bref, un cocktail parfait pour ne plus avoir envie de lâcher ce roman et n’avoir qu’une envie : plonger dans le second sans tarder!"

Jeux dangereux juin 3, 2016

Les lectures de Sanguine:
"Quant à l'intrigue, j'ai été embarquée tout de suite ! L'auteur a vraiment su me happer et pourtant, la technologie ce n'est pas mon fort. Mais là, je ne sais pas, tout est bien expliqué, sans prise de tête. J'ai tout bien compris sur l'univers des jeux diffusés sur les réseaux sociaux (le pire, c'est que je suis une accro à Candy crush ! Je me suis sentie un p'tit peu concernée) et sur les différents métiers qui tournent autour de ce secteur. C'est super bien ficelé, on a le temps de mener l'enquête en même temps que les héros, les indices sont distillés et c'est un régal de se creuser un peu la tête. J'étais presque déçue que le livre ne soit pas plus long que ça !

Je pense que vous aurez compris que je vous conseille à 200% de découvrir l'univers de Jérôme Dumont (que je remercie encore une fois au passage), même si vous n'êtes pas très branché polar à la base. Une très, très chouette découverte. Il me tarde maintenant de suivre les autres aventures de Rossetti et MacLane."

Jeux dangereux juin 3, 2016

"Même si l'enquête peut sembler banale au départ, la tournure qu'elle prend ensuite nous étonne vraiment. Amandine et Gabriel forment un binôme parfait, et, avec l'aide du savoir faire d'Amandine, du flair et des relations de Gabriel, ils tenteront de découvrir quelle est la personne qui se sert des précieuses données des joueurs, et surtout de la mettre hors d'état de nuire. 
J'ai adoré les personnages, notamment Gabriel, mon favori pendant toute la durée du livre. Je l'ai trouvé simple, et très sympathique. Il sait avoir de l'humour mais reste sérieux dans son travail quand il le faut. De plus, il ne tombe pas de le cliché et reconnaît les défauts de son métier, que j'ai aimé découvrir au cours de cette lecture. Amandine, elle est une femme passionnée et déterminée, et ça se sent. Elle est prête à se battre pour ce qu'elle a construit, sa compagnie de jeux vidéo.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste et sont également très sympathiques. Martinez, le vieil ami de Gabriel m'a d'ailleurs beaucoup fait sourire avec son caractère et son humour. En parlant d'humour, la repartie des personnages m'a bien fait rire, et ça redonne encore un peu de gaieté à ce roman qui contient déjà beaucoup." 

Jeux dangereux juin 3, 2016

Les lectures de Meuraie:

"En bref, une première lecture d’un auteur que je ne connaissais pas et qui m’a bien plu! J’aime son style, ses idées et la manière dont il nous les présente. Enfin, j’apprécie les chapitres courts qui apportent du rythme à l’histoire et m’incitent à continuer jusqu’au suivant (ou celui d’encore après … 😉 )"

Jeux dangereux juin 3, 2016

Cannibalecteur:
"J’ai beaucoup aimé ce premier tome de la série Rosseti & MacLane. L’histoire est vraiment top, j’ai eu du mal à lâcher le roman que j’ai eu la chance de lire au soleil, pendant mes vacances dans le Sud de l’Italie.
Ce premier opus donne envie de découvrir la suite des aventures de ces deux acolytes.
Les descriptions techniques dans le domaine des jeux vidéos ainsi que les descriptions géographiques et culturelles des villes de Nice et de Montréal nous montre que l’auteur connait bien ce domaine ainsi que ces lieux."

Jeux dangereux juin 3, 2016

"On se promène de Montréal à New York, on se plonge dans le monde de l'Italie et de la Croatie et on se rend jusqu'en France. On peut presque dire qu'on découvre le monde à travers le parcours de Gabriel et d'Amandine.
C'est un roman qui se lit rapidement et dans lequel j'ai vite embarqué. J'ai hâte de découvrir les autres histoires de cette saga qui seront probablement très intéressantes également."

Jeux dangereux juin 3, 2016

"Les jeux sociaux est un sujet très peu exploité en général et l'auteur a su le faire avec succès, c'est un bonheur de découvrir une histoire qui sort un peu des sentiers battus et j'ai hâte de continuer à suivre les aventures de Rossetti et MacLane! Dans quoi vont-ils nous embarquer la prochaine fois?"

Jeux dangereux juin 3, 2016

"L’écriture de l’auteur, nerveuse et fluide, et la clarté de ses propos en dépit d’un sujet pourtant complexe, rend la lecture de ce polar innovant d'autant plus simple et agréable. 
En bref, un polar original et novateur ! Il me tarde découvrir la suite des aventures de Rossetti et MacLane !"

Jeux dangereux juin 3, 2016

Lou Desmurs:
"Tout est bien dosé dans ce roman policier. Aucun ingrédient ne manque : personnages campés, action menée dans un bon rythme, style direct et agréable à lire. Et l’auteur semble bien renseigné sur les milieux qu’il décrit. Il ne verse d’ailleurs pas dans la facilité pour ce premier opus. Un zéro faute ! En plus, il vous fait cadeau du début du roman suivant et là, vous vous rendez compte que vous avez très envie de suivre le couple naissant, Rossetti et MacLane, dans une nouvelle enquête."

 

Jeux dangereux juin 14, 2016

Une enquête cannoise

 « L’intrigue est bien menée, car l’auteur sait nous induire en erreur pour mieux nous mener là où il le souhaite et ça n’en rend la lecture que plus palpitante. »

Une enquête cannoise juin 3, 2016

« Dès les premières lignes, on se retrouvé happé par l’histoire et on est surpris par la vitesse à laquelle les pages se tournent. »

Une enquête cannoise juin 3, 2016

IdBoox:
« Dans le second tome, «Enquêtes Cannoise», j’en ai appris d’avantage sur les différents personnages tout en suivant Rossetti sur les traces d’une responsable d’agence de communication disparue sans laisser de traces. Une histoire pleine de rebondissements avec une chute pour le moins inattendue. »

Une enquête cannoise juin 3, 2016

Les chroniques de Magali:
« J’avais adoré le volume 1 des aventures de Rossetti et MacLane (Jeux dangereux) et c’est avec impatience que je les ai retrouvés pour partager leurs nouvelles péripéties ! Une fois encore, je n’ai pas été déçue ! L’humour de Maître Rossetti et le caractère volontaire de MacLane ont encore frappé !
Une intrigue plus « calme », qui nous permet de nous rapprocher davantage de nos amis et de mieux cerner leurs personnalités, leurs aspirations.
Cette fois, pas de plongeon dans l’univers des jeux et de l’informatique, mais davantage axé sur l’aspect juridictionnel. Le tout de façon simple et concise, parfaitement compréhensible pour la novice que je suis !
Une disparition, des indices semés ici et là, des individus peu fréquentables et un duo de choc ! Tout est réuni pour notre plus grand plaisir ! Un livre qui se laisse dévorer en quelques bouchées ! »

Une enquête cannoise juin 3, 2016

Les lectures de Lailai:

« J’ai beaucoup apprécié cette lecture car elle m’a tenue en haleine jusqu’aux dernières pages. L’auteur a mélangé le polar avec en fond une histoire d’amour pas si simple que ça. J’ai mis du temps à trouver le coupable et donc je trouve que l’auteur a réussi à maintenir le lecteur en alerte. C’est plutôt rare et signe d’un bon polar pour moi. »

Une enquête cannoise juin 3, 2016

Les lectures d’Erinael:
« Tel un jeu d’échec, on voit tous les personnages se mettre en place rapidement et efficacement.
Il n’y a aucun temps mort, le rythme est assez soutenu grâce aux chapitres courts. Et on prend plaisir à tourner les pages et à vouloir en savoir toujours plus.
Jérôme Dumont a bien su distiller les informations tout au long de l’enquête pour garder éveillé l’intérêt du lecteur et ça marche. A mesure que les pages défilent, on échafaude des théories qui se cassent la figure dès qu’un nouvel indice est révélé 😉 En résumé : on est captivé par le récit jusqu’au dénouement ! »

Une enquête cannoise juin 3, 2016

Les Lectures de Mélodie:

Dans ce tome-ci, l'auteur a ajouté beaucoup de suspense et de rebondissements! On se demande ce qui a pu arriver à Sabine Sasso, l'auteur nous emmène sur plusieurs pistes, on croit avoir la solution puis non, en fait ce n'est pas ça, on se fait un peu balader et j'aime bien ça dans les romans policiers.

On reste toujours dans ce cadre féerique de Cannes, ses bords de mers, le soleil, les plages, les milliardaires, les jolies filles...ça fait toujours rêver, ça apporte un petit plus de suivre une enquête dans un endroit si beau et attirant. D'autant plus que le festival est au cœur de ce deuxième tome! Strass et paillettes sont au rendez-vous.

J'adore toujours autant la plume de Jérôme Dumont, c'est bien écrit, il connaît son sujet, j'apprend toujours des choses grâce à ses romans (notamment ici sur le fonctionnement des agences de communication, le détournement d'argent, les procédures devant un juge etc..) ça à l'air banal mais beaucoup de romans policiers font l’impasse sur ce genre de détails donc j'apprécie beaucoup! j'ai passé un super moment, les pages ont défilées à vitesse grand V, j'ai dévoré ce tome! j'ai vraiment hâte de pouvoir suivre l'avancée de la relation entre Gabriel et Amandine et de savoir dans quel autre genre d’enquête l'auteur va nous emmener cette fois.

octobre 15, 2016

Sanguine et ses lectures:

"Ce sont vraiment les personnages qui font la richesse de cette série, ils sont hyper attachants (l'auteur parvient même à rendre Monsieur André sympathique alors qu'il est plutôt du genre bourru). On a presque l'impression de retrouver des amis. La relation entre Gabriel et Amandine est très bien vue parce que rien n'est précipité et l'auteur décide de faire bouger un peu les choses dans ce tome là, j'ai hâte de savoir où tout ça va nous mener. J'aime aussi beaucoup Martinez que je trouve très "réel", il pourrait être n'importe lequel d'entre nous.

Mais ce que je préfère lorsque je me plonge dans un Rossetti et MacLane, ce sont les dialogues. Ils font toute la richesse de l'ouvrage, ils donnent de l'épaisseur au récit et surtout un rythme fou ! On ne s'ennuie par une minute pendant la lecture, les pages se tournent tellement rapidement qu'on ne s'en rend pas compte et on arrive à la fin du bouquin beaucoup trop vite."

décembre 26, 2016

Une affaire de famille

le blog de Luna:

« L’histoire m’a beaucoup plu : comme dans les deux autres tomes précédents, j’ai aimé cette part d’extraordinaire que l’on retrouve dans les aventures de Gab’ et Dine. Cette dernière attire vraiment les ennuis hors du commun, c’est incroyable ! Et malgré tout ça, l’histoire reste crédible : même si l’on sait que ça a peu de chance d’arriver dans la vraie vie, on a vraiment envie d’y croire ! Pour le coup, je pense que c’est surtout du au fait que Jérôme Dumont encadre son histoire avec des références on ne peut plus réelles qui donnent du réalisme à ses idées. »

Une affaire de famille juin 3, 2016

Les lectures de Meuraie:

« Là aussi le thème est plutôt atypique et la simple fraude de carte bleue va être les prémices d’une toute autre aventure plutôt impressionnante! Je n’en dirai pas plus pour ne pas révéler l’intrigue mais j’ai trouvé que l’histoire était intéressante, bien construite et bien documentée. Dans le tome 1, j’avais trouvé que l’auteur allait un peu trop vite aux conclusions, dans celui-ci je n’ai pas relevé ce défaut et la lecture était d’autant plus agréable. On se demande vraiment jusqu’où cela va-t-il nous mener et c’est ce que j’attends personnellement quand je lis un policier.

De ce fait, je l’ai dévoré notamment grâce aux chapitres courts qui me motivent à en lire toujours un de plus … Je voulais savoir la suite et je l’ai donc lu en 2 jours, dès que je l’ai reçu. Jérôme Dumont est un auteur que j’ai pris plaisir à découvrir et que je compte continuer à lire car j’apprécie son style sur des thèmes peu courants, toujours bien renseigné et pas trop sanguinolents comme ça peut l’être parfois dans ce style de livre. Je vous le conseille pour une aventure sympathique sans cauchemars ensuite. »

Une affaire de famille juin 3, 2016

Lecture commune des Tribulations d’une lectrice et des chroniques de Magali: une chronique commune et originale dans laquelle chacune des blogueuses personnifie l’un des personnages principaux de la série !

Une affaire de famille juin 3, 2016

Les lectures d’Erinael:
« L’intrigue est bien menée et j’ai aimé le fait que jamais on ne s’ennuie, il n’y a pas de temps mort et la fin est très bien rythmée.
En tout cas,  l’auteur s’est bien documenté pour ce titre et cela se ressent, rien n’est laissé au hasard. »

Une affaire de famille juin 3, 2016

Les lectures de Mélodie:

"En bref, toujours pas de faux pas pour Jérôme Dumont, qui continue d'inventer de nouvelles aventures pour Amandine et Gabriel, des aventures réalistes, pleines de rebondissements, une histoire d'amour encore timide, une enquête très bien construite, je tiens vraiment à dire que l'auteur doit, à mon avis,  faire énormément de recherches pour aborder un nouveau sujet à chaque tome, on apprend toujours plein de choses, je l'ai déjà dit pour les tomes précédents et je le vois encore dans ce tome-ci!"

novembre 27, 2016

Trois balles dans le buffet

Fred Bezies:

« Je ne connaissais pas la série, et j’avoue que j’ai été bluffé. Outre le côté truculent des personnages, la description du milieu de la côte d’Azur est excellent avec des dialogues dignes de Michel Audiard dans l’esprit, on se trouve plongé dans un règlement de compte qui semble avoir foiré… »

Trois balles dans le buffet juin 3, 2016

Lunazione:

« J’ai aimé cette histoire au coeur du grand banditisme : il y a finalement assez peu d’auteurs qui s’y attaquent et, dans le cas de Trois balles dans le buffet, ça a le mérite d’être bien fait. Bon, il faut dire aussi que si ça marche aussi bien, c’est sans doute également dû au fait que ça concerne Ange, que l’on a déjà aperçu plusieurs fois dans la série.
J’ai également bien accroché à l’histoire concernant les policiers : ce tome ne manque décidément pas de piquant !
(…)
J’ai encore passé un très bon moment à travers les mots de Jérôme Dumont. C’est vraiment un excellent écrivain plein de fluidité et de dynamisme. Certes, ses histoires sont toujours assez incroyables mais, avec lui, on a envie d’y croire ! »

Trois balles dans le buffet juin 3, 2016

Les lectures de Meuraie:
« une fois de plus on se fait balader avec plaisir par l’auteur et on trouve toujours des coupables qui ne sont jamais les bons. Toujours un peu de nouvelles technologies dans l’histoire qui propose toujours un côté très actuel. Un roman tout aussi palpitant que les premiers. La série ne s’essouffle pas, ce qui est plutôt appréciable et on se trouve toujours plongé dans une nouvelle aventure, toujours différente des précédentes. »

Trois balles dans le buffet juin 3, 2016

Toutes mes lectures:

"Comme à son habitude, Jérôme est piquant d'humour, sa plume est toujours aussi fluide. Les recherches faites sont parfaitement retranscrites pour une néophyte comme moi. J'ai ri autant que j'ai stressé. 
La fin de Tome vous surprendra, je l'espère comme elle m'a comblée."

novembre 11, 2016

Les lectures de Mélodie:

"Il y a eu beaucoup de rebondissement tout au long de le lecture de ce tome et j'ai été ravie d'en apprendre davantage sur Ange qui restait un personnage assez mystérieux dans les tomes précédents. L'enquête est très bien ficelée, comme dans chaque tome d'ailleurs. Mais dans ce tome-ci cela va tourner autour du proxénétisme, du banditisme et de la police (un des pire ennemi d'Ange est un commissaire de police)."

 

avril 30, 2017

Un froid de loup

Les lectures de Meuraie:
« La série a le mérite de ne pas s’essouffler comme c’est le cas souvent dans ce genre de roman, c’est donc tout bon! Chapeau bas! »

Un froid de loup juin 3, 2016

Lunazione:
« Un froid de loup m’a tout particulièrement plu car centré autour de l’un de mes personnages préférés : Joana. La jeune femme est toujours pleine d’entrain et de malice et, du coup, j’étais ravie de pouvoir en apprendre davantage sur elle à travers ce tome. Son histoire personnelle est loin d’être rose et finalement assez difficilement soupçonnable… Jamais je n’aurais pu imaginer qu’elle se retrouve la victime d’une histoire aussi sordide.
Ce que j’ai également beaucoup apprécié dans ce tome c’est qu’il nous permet d’en savoir un peu plus sur les conditions de vie des Indiens au Canada. Cette ethnie m’a toujours beaucoup intriguée, notamment leurs légendes que je trouve fascinantes… Mais j’ai été assez outrée de voir le racisme dont ils font encore les frais aujourd’hui au Canada. Bizarrement, je pensais que cet état d’esprit n’avait lieu qu’aux USA (belle naïveté, je vous l’accorde) estimant les canadiens beaucoup plus ouverts et friendly que ça. D’un autre côté, ça ne m’étonne pas vraiment, ce sont les traces historiques de la conquête de l’ouest tout ça…
La conclusion m’a beaucoup plu : je ne m’étais pas du tout attendue à ce revirement de situation ! C’est étonnant mais en même temps, pas vraiment : c’est vraiment crédible.

Comme toujours, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir une nouvelle histoire signée Jérôme Dumont. L’auteur a une plume vraiment très addictive ainsi qu’imagée et a une vraie sympathie pour ses personnages. Bon, par contre, en bonne petite Européenne, les expressions Québecoises m’ont parfois désarçonnées bien qu’elles restent compréhensibles 😉 »

Un froid de loup juin 3, 2016

Toutes mes lectures:

"Plus je lis la saga Rossetti & Maclane et plus j'ai envie de découvrir le Canada. Je connais déjà le sud de la France mais ce pays riche en culture indienne et truffé d histoire me tente de plus en plus. 
Comme quoi même un excellent polar peut vous amener à voyager."

novembre 11, 2016

Scoumoune niçoise

Le weblog de Fred Bezies:

"C’est un excellent tome, où les rebondissements sont intéressants, et où l’auteur a su utiliser toute la grande famille des personnages construites dans les cinq précédents tomes.

Allez, le tome 7 pour le printemps prochain ? :)"

Scoumoune niçoise juin 3, 2016

Les ebooks incontournables d’Isabelle Bouvier:

« Le dernier opus de la série « Rossetti et Mac lane » de Jérôme Dumont se nomme Scoumoune Niçoise. (Tome 6) En partie pied-noire, je ne peux qu’approuver ce choix de titre qui illustre bien la tonne d’ennuis qui s’abattent sur la tête du Héros Gabriel Rossetti dans cet épisode, enfin heureusement que Mac Lane et Martinez sont toujours là ! »

Scoumoune niçoise juin 3, 2016

Lunazione:

J’ai beaucoup aimé le rythme de ce tome et la pluie battante de soucis qui s’est abattu sur Gabriel : dès que l’on pourrait penser qu’il a eu assez de problèmes, une nouvelle tôle lui tombe dessus ! J’ai trouvé intéressant la façon dont tout s’imbrique, même ce qui parait être sans relation, pour nous donner une intrigue complexe à résoudre et un dénouement des plus clairs et crédibles. J’ai aimé également la façon dont la vie privée de notre couple préféré est abordée nous les montrant dans un moment pas facile pour eux : encore une fois, cela rajoute de la crédibilité à l’histoire et nous permet de nous identifier davantage à Amandine et Gabriel.

J’ai également beaucoup apprécié la façon dont des personnages secondaires de l’histoire deviennent des personnages clefs de l’histoire dans ce tome, notamment Martinez que l’on découvre sous son habit d’avocat pour défendre la cause presque perdue qu’est Gabriel dans ce tome.

J’ai trouvé que l’on apprenait un peu plus à connaître Nina et Chloé dans ce tome : ces deux femmes de caractère ne sont pas forcément mises en avant dans Scoumoune Nicoise mais elles sont présentes tout : au long du tome et font avancer les choses à leur façon.

Vanessa, la nouvelle secrétaire de Gabriel, est également une bonne surprise : elle me fait un peu penser au dessin-animé Le cygne et la princesse. Sous ses dehors de cruche en mini-jupe, elle se révèle plutôt drôle et attachante !

Encore une fois, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire une histoire écrite par Jérôme Dumont : j’apprécie ses jeux de mot et son humour qui ressemble dangereusement à celui que pratique ma famille. J’aime également le fait que l’on sente toute l’affection qu’il a pour ses personnages à travers son écriture même s’il ne se gêne pas pour leur en faire baver (pour notre plus grand plaisir) tout au long de ce tome !

Scoumoune niçoise juin 16, 2016

Tension à bord

Le weblog de Frédéric Bezies:

« Dans ce huis-clos maritime, Jérôme Dumont a pris un énorme plaisir à « torturer » ses personnages. Le truculent avocat pénaliste Robert Martinez, Amandine MacLane et son cerveau toujours en ébullition, nous entraine dans une histoire aux multiples ficelles où l’être humain montre parfois ses pires travers.

J’ai dévoré le livre en l’espace de quelques heures, car le récit est addictif. La fin du livre peut laisser penser que Jérôme Dumont prépare quelques vacheries pour le tome 8. »

Tension à bord juin 3, 2016

Destination passions:

« Jérôme Dumont a su dresser avec finesse un savoureux tableau de ses personnages en jouant avec le lecteur et c’est une belle performance.

De livre en livre l’auteur s’améliore et à chaque nouvelle sortie nous réserve de bonnes surprises tant au niveau de l’histoire que de son travail d’écriture. Décidément, un auteur qui ne se contente pas de se reposer sur ses lauriers et qui a su faire preuve d’originalité dans ce dernier roman en plantant l’histoire dans le milieu maritime. »

Tension à bord juin 3, 2016

RL21:

"L'auteur réussit encore une fois l'exploit de se renouveler, de livrer une histoire différente des précédentes. C'est toujours aussi rafraichissant et la plume ne tremble pas…

Une écriture précise glisse donc nos deux couples dans ce qui n'est au départ qu'une aventure intîme, personnelle : pensez-donc! Une croisière! Oui! Martinez, ce grand romantique -ironie bien sûr- a accepté…

Forcément, l'un des convives à leur table… meurt! Mais cela pourrait n'être qu'une banale crise cardiaque…"

octobre 20, 2016

Les lectures d'Erinael:

"Quant à l'intrigue, je l'ai trouvée géniale : Elle est rapidement mise en place et je me suis bien demandé comment, au beau milieu de l'atlantique, ils allaient pouvoir se dépêtrer de cette situation qui semble de prime abord insoluble.
Rossetti & MacLane est une série de très très bonne qualité aux personnages attachants et aux aventures aussi originales que variées.
Tension à Bord le confirme une fois de plus !"

avril 5, 2017

L’Arlésienne

Le weblog de Fred Bezies:

J’avoue que j’ai copieusement ri devant les mésaventures de Robert Martinez, ami et collègue de Gabriel, surtout quand celui-ci raconte par le détail sa vie de futur papa… Ou encore comment Gabriel est capable de tout, même si c’est parfois à son désavantage 🙂

Même s’il y a une ou deux idées plus que classique, Jérome Dumont a su une nouvelle fois brouiller les cartes et surprendre le lecteur jusqu’à la fin.

Merci Jérome, même si la fin nous laisse entrevoir un Robert Martinez encore plus exubérant… Mais est-ce seulement possible ? J’avoue que je l’ignore 🙂

septembre 9, 2016

Destination passions:

Une série policière qui nous offre de l’humour avec surtout les réparties marquantes de Martinez ami et collègue de Gabriel. Mais que de surprises une fois de plus.

L’auteur a su nous surprendre en nous embrouillant de plus en plus et donc par là même nous manipuler. Un dosage qu’il sait toujours aussi brillamment exploiter et qui met véritablement en lumière tout son potentiel que l’on connait si bien maintenant.

Entre qualité d’écriture, maitrise parfaite et finesse, cela nous offre l’occasion de retrouver toute l’ingéniosité de Gab & co même si par moment Gabriel ne joue pas toujours à son avantage. Une exploitation des personnages précieuse qui nous pousse à imaginer de multiples solutions.

Nous avons droit à une certaine intensité par moment et le suspense qui nous emmène jusqu’au bout ne peut que nous maintenir toujours aussi dépendants de cette saga qu’on voudrait ne pas voir finir.

Un auteur qui une fois de plus brille par son style et ses idées et nous dresse un tableau savoureux.

L’Arlésienne, un polar à ne pas manquer alors bonne lecture !

septembre 10, 2016

La preuve par neuf

Destination passions:

"Autant vous le dire tout de suite, du Rossetti & MacLane reste du Rossetti & MacLane toujours aussi addictif et on retrouve parfaitement les mêmes ingrédients qui ont fait le succès de cette série.

Entre l’humour et les réparties si connues de Martinez, on déguste la qualité d’écriture, la maitrise parfaite et la finesse de l’auteur qui fait de nous lecteurs ce qu’il veut. Gabriel nous montre cette fois-ci une truffe bien aiguisée et un instinct bien vissé.

L’exploitation du suspense mélangé à l’humour donne un ensemble brillant par son style et ses idées et savoureux à souhait !"

avril 12, 2017

Le weblog de Frédéric Bezies:

"J’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’histoire, que j’ai trouvé un peu touffue au départ, mais les rebondissements successifs me font rechercher mon sifflet et demander un contrôle anti-dopage pour Jérome Dumont.

L’histoire est bien ficelée, et mon seul regret, c’est l’absence de Martinez, mais comme il est trop occupé à pouponner… Bref 🙂"

mai 16, 2017

Le bout du tunnel

Le weblog de Frédéric Bezies:
« C’est un bon début de saga. Reste à Jérôme Dumont à exploiter cette saga. »

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Les tribulations d’une lectrice:
« Dès les premières pages, l’auteur pose le décor et il est bien difficile d’arrêter la lecture tellement on se sent happé par David, le personnage principal. J’ai adoré suivre son évolution au fil des pages.
Les protagonistes sont merveilleusement bien travaillés et très intéressants. Encore une fois, Jérôme a su créer un duo de choc avec David et Lisa. »

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Le blog de Lunazione:
"L’histoire en elle-même m’a également bien plu : j’aime bien le fait de prendre un monsieur-tout-le-monde assez quelconque et d’en faire quelqu’un d’extraordinaire ! Du coup, on se retrouve tous un peu dans David.
La conclusion est plutôt sympathique même si elle ne m’a pas franchement étonnée. Cela dit, je compte bien lire la suite des aventures de Lisa et David : ça promet !

(…)
Comme toujours, j’ai passé un excellent moment avec la narration de Jérôme Dumont. Je trouve qu’il a une écriture très fluide et dynamique qui fait que l’on ne voit pas le temps passer avec lui !

Un roman que je vous conseille !" 

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Les lectures de Mélodie:
« L’histoire est bien pensée, bien écrite, bien ficelée, on est embarqué tantôt dans une histoire de vie avec tous les questionnements de David sur sa propre existence qui me fait beaucoup pensé aux livres de D. Van Cauwelaert que j’aime beaucoup, tantôt une histoire d’espionnage, de thriller puis la fin, mais quelle fin… »

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Books and cappuccino:
« J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur. On avance dans l’histoire à un bon rythme sans savoir ce qui nous attend. On suit David dans une mission secrète d’une grande importance. Cette mission l’amène à commettre des actes impensables pour lui. On ne s’attend tout simplement pas à la fin. J’ai été surprise de découvrir un bon thriller qui tient le lecteur en haleine. L’intrigue est présente dès le début du roman puisqu’on entre rapidement dans le coeur de l’histoire. J’ai beaucoup aimé le fait qu’on ne tourne pas en rond avec une foule de détails, mais qu’on va toujours direct au but. On ne se perd pas dans l’histoire avec une tonne de petits détails, ce qui arrive parfois dans les thrillers du genre. »

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Les lectures d’Erinael:
« Un cocktail de suspense, de tension saupoudré de reparties bien senties, d’humour, auquel on rajoute une légère pincée de rapport de force entre David et Lisa.
 Cocktail qu’on déguste avec plaisir jusqu’à la dernière goutte…
Je prendrais bien un autre verre ! »

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Les lectures de Sanguine:
« L’histoire en elle-même est très sympa, pas de temps mort, le lecteur n’a pas le temps de s’embêter ni de voir le temps passer. J’ai avancé ma lecture à une vitesse impressionnante parce que je souhaitais toujours en savoir plus. Pour tout dire, je crois avoir lu ces presque 250 pages en deux jours à peine. L’écriture de Jérôme Dumont est hyper agréable, très fluide, c’est nerveux et bien rythmé. Très plaisant ! »

Le bout du tunnel juin 3, 2016

Almyre sur Babelio:

Je ne sais pas trop si le bout du tunnel se situe au début ou à la fin du roman. En tout cas, l'aventure est excitante, surtout en bolide rouge direction Monaco dans un premier temps. le rythme est intense, et je me suis demandé à la fin de chaque page comment cela va se terminer tant on rebondit de surprise en surprise. Bref, un roman qui décoiffe et des personnages qui détonnent. Bien joué.

octobre 10, 2016

Le dessous des cartes

L’antre du bonheur:

« J’ai aimé la façon dont l’auteur joue avec son lecteur, mais aussi la surprise très agréable qu’il réserve à ses lecteurs habituels. Je ne vous en dirais pas plus, mais je peux vous dire que ce moment m’a énormément ravie et je m’attendais à tout sauf ça et ce ne fut que du bonheur.

On arrive à la fin de ce roman totalement conquis, et on n’a qu’une hâte, c’est de retrouver David et Lisa dans de nouvelles aventures.

Bref, si vous aimez les personnages attachants et les intrigues bien ficelées, ce roman est fait pour vous. »

Le dessous des cartes juin 3, 2016

Souscrire au blog

Pour être averti de tout nouvel article, abonnez-vous au blog !